Bouquiner

 

Ma joyeuse tête de piñata, le recueil

La piñata que l’on frappe à l’aveuglette, la piñata qui amuse, la piñata qui excite les passions, est-ce un rite? Est-ce un simple jeu? Certaines sources prétendent qu’elle symboliserait la destruction des maléfices qu’entraînent les sept péchés capitaux.

Textes disséminés à coups de bâton, candidement.

La dent sucrée?

La dent dure?

Je joue et agoniserais-je?

Un appel à décoder nos jeux de tous les jours.

 

 

La poésie fait du pouce, l’expérience vidéo

J’ai fait du pouce.

J’ai fait du pouce de Saint-Augustin-de-Woburn à Sept-Îles.

J’ai fait du pouce de Gatineau à Trois-Pistoles, de Saint-Félicien à la Guadeloupe, d’Upton à Mont-Tremblant. J’ai parcouru diverses régions du Québec avec des poèmes plein mon sac à dos et un caméraman pour capter paysages et discussions. Discussions en profondeur, «on a le temps… la route est longue».

Ainsi, voici un montage des interprétations personnelles recueillies autour d’un même poème. Visant, d’une part, la décentralisation de la culture, je souhaitais également confronter mon texte à la diversité, ouvrir la porte à cette capacité universelle d’appropriation des métaphores, vivre la poésie comme un art simplement… accessible.

 •

Tous les exemplaires de ce premier recueil sont écoulés, mais un second est en chantier… À suivre.